Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mystère des canons à neige en Corée du Nord

Un fabricant de canons à neige suédois s'est étonné de trouver son matériel dans la nouvelle station de ski nord-coréenne. Aucune vente n'a été effectuée.

03 janv. 2014, 13:05
197560754

Un fabricant de canons à neige suédois s'est étonné vendredi de voir ses produits utilisés à son insu dans la station de ski que vient d'ouvrir la Corée du Nord. Des photos de la station publiées par l'agence de presse officielle montrent, entre autres biens occidentaux qui ne devraient pas se trouver là du fait d'un embargo sur les biens de luxe, des canons à neige Areco.

"Je n'ai aucune idée de la façon dont ils ont échoué en Corée du Nord. Nous n'avons pas vendu directement à la Corée du Nord", a affirmé au quotidien "Dagens Nyheter" le directeur général d'Areco, Johan Erling.

"J'ai parlé avec notre revendeur en Chine aujourd'hui (jeudi, ndlr) et il n'a pas vendu de canons à neige là-bas", a-t-il ajouté. Il a estimé qu'ils étaient probablement d'occasion et qu'il serait très difficile de retrouver qui les avait fournis.

Parmi les "biens de luxe" dont l'Union européenne interdit l'exportation vers la Corée du Nord figurent les "articles et équipements de ski, de golf, de plongée et de sports aquatiques".

Kim Jong-Un a visité la station le 31 décembre, qui selon l'agence de presse officielle compte 110 km de pistes.

En août, la Suisse avait bloqué une vente de remontées mécaniques Bartholet Maschinenbau (BMF) pour 7 millions de francs, refusant que l'entreprise porte son concours à "un projet qui sert le prestige et la propagande du régime".

Votre publicité ici avec IMPACT_medias