Réservé aux abonnés

Parfois, Sergueï Lavrov oublie volontairement son téléphone

09 mars 2017, 23:45
/ Màj. le 10 mars 2017 à 00:01
Russian Foreign Minister Sergei Lavrov speaks during a press conference in Neuchatel, Switzerland, Friday, April 12, 2013. Lavrov is on a working visit in Switzerland. (KEYSTONE/Sandro Campardo) SWITZERLAND SERGUEI LAVROV DIDIER BURKHALTER

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a révélé, hier, qu’il prenait soin de ne pas avoir son téléphone sur lui quand il négociait des dossiers «sensibles». Cela afin d’éviter d’être écouté par la CIA.

Le ministre russe des Affaires étrangères, coutumier des négociations dans des dossiers internationaux compliqués, comme la guerre en Syrie, le conflit ukrainien ou auparavant le programme nucléaire iranien, était interrogé après les révélations de Wikileaks sur un programme de piratage de la CIA permettant par exemple de transformer en appareil d’écoute un téléviseur ou un smartphone.

Pa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois