Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Pas d'accord entre la Grèce et la zone euro sur la prolongation de l'aide

Les discussions de mercredi à Bruxelles entre les représentants de la zone euro et la Grèce n'ont pas abouti. La fin de l'austérité et l'allègement de la dette ne sont pas au programme des responsables des finances européennes.

12 févr. 2015, 08:12
Le sourire est crispé entre le ministre allemand des finances, Wolfgang Schaeuble et son homologue grec, Yanis Varoufakis.

La réunion des ministres des Finances de la zone euro mercredi à Bruxelles n'a abouti à aucun accord avec la Grèce. Athènes "n'a pas accepté" la prolongation du programme d'aide en cours, que souhaitaient ses créanciers, a indiqué une source gouvernementale grecque.

Les ministres des Finances de la zone euro sont convenus de poursuivre leurs discussions sur l'aide à la Grèce dans les prochains jours, a déclaré le ministre luxembourgeois des Finances Pierre Gramegna. "Nous nous sommes mis d'accord sur une voie à suivre", a-t-il ajouté, précisant qu'il n'y avait pas eu de conflit pendant la réunion.

Des experts du gouvernement grec vont discuter avec leurs homologues de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international. L'Eurogroupe fera le bilan de ces débats lors de sa prochaine réunion lundi.

Ces discussions se poursuivront dans le cadre des procédures existantes tout en explorant la possibilité d'assouplissements, a ajouté le ministre.

Avant la réunion, le gouvernement, formé par Alexis Tsipras après la victoire du parti de gauche anti-austérité Syriza aux législatives du 25 janvier, s'était dit prêt à tenir ses positions face à l'Allemagne et aux alliés de celle-ci afin d'en finir avec la tutelle de la "troïka" (UE, BCE et FMI) et d'obtenir une renégociation de la dette de son pays.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias