Pays-Bas: que se passe-t-il quand vous lisez la Bible à des passants en leur disant que c'est le Coran?

Un duo néerlandais a lu des passages de la Bible à des passants en leur faisant croire qu'il s'agissait du Coran. Résultat de cette expérience? Des réactions pour le moins édifiantes.

07 déc. 2015, 09:03
/ Màj. le 07 déc. 2015 à 10:57
Les passants n'y ont vu que du feu.

"Si vous rejetez mes commandements et abhorrez mes lois, vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles." Voici l'une des phrases tirées de la Bible que Sacha Harland and Alexander Spoor, créateurs de la chaîne Youtube "Dit Is Normaal", se sont amusés à lire à des passants néerlandais. La feinte? Ils les présentaient non pas comme des textes bibliques mais comme des versets issus du Coran.

L'idée derrière cette expérience? Mettre en lumière les dérives de généralisation dont se rend coupable une partie des Occidentaux envers l'islam tout en faisant preuve d'une grande méconnaissance quant au christianisme. "Depuis les récents événements de Paris, et l'association entre Daesh et l'Islam, la foi musulmane est constamment passée à la loupe. Les musulmans se sont retrouvés accusés de suivre une religion qui n'a pas sa place dans notre culture occidentale. Cela nous a fait réfléchir quant au christianisme, une religion qui a eu une influence bénéfique sur notre culture?", se demandent ainsi les deux instigateurs de l'opération.

"Je n'autorise pas une femme à enseigner. Vous devrez lui couper les mains. Ne lui pardonnez pas." "Si deux hommes couchent l'un avec l'autre, tous deux devront être tués.", peut-on notamment lire dans la Bible. Les personnes interrogées n'ont pas manqué d'y réagir, croyant donc toujours qu'il s'agissait de versets du Coran. "Comment peut-on croire à cela!? Cela n'est pas croyable pour moi", affirme une dame. "Le monde est en train de changer et je crois qu'ils devraient s'y adapter", lance une autre. "Si vous avez été élevé avec ce livre et ce genre de penser, cela va influencer votre manière de penser", peut-on encore entendre.

Conséquence? Lorsqu'on leur a demandé de comparer islam et christianisme, plusieurs des passants ont affirmé que, à la lecture de ces textes, l'islam semblait être une religion bien plus agressive. Telle n'a pas été leur surprise lorsque Sacha Harland and Alexander Spoor leur ont avoué la supercherie.