Plusieurs cadavres retrouvés à bord de l'épave

Les corps de plusieurs victimes, peut-être quatre, du naufrage du Concordia ont été retrouvés aujourd'hui dans la partie immergée du navire, a indiqué une responsable italienne. Le naufrage, près de l'île italienne du Giglio, a fait 17 morts et 15 disparus en excluant les corps localisés ce matin.
05 août 2015, 15:44
Plusieurs cadavres ont été retrouvés aujourd'hui dans l'épave du Costa Concordia. Au total, il y a 17 morts et 15 disparus en excluant les corps localisés ce matin.

«Des corps de victimes ont été localisés, il semblerait qu'il y  en ait quatre. Les opérations de récupération sont en cours», a  déclaré Francesca Maffini, porte-parole de Franco Gabrielli,  commissaire du gouvernement en charge de la gestion de cette  catastrophe, depuis l'île du Giglio où s'est produit le naufrage du  Concordia le 13 janvier.

«Les corps sont en décomposition après tout ce temps passé dans  l'eau, il est difficile de dire exactement combien ont été trouvés»,  a précisé une source sous couvert de l'anonymat.

Dans le pont numéro 4

La protection civile italienne, la structure dirigée par M. Gabrielli, a indiqué que les corps avaient été retrouvés à  l'intérieur du pont numéro 4 à la suite de témoignages de rescapés sur les endroits où pourraient se trouver des victimes.

«Les opérations de récupération seront longues en raison des  conditions difficiles pour cette intervention», a précisé la  protection civile.

Selon des secouristes cités par Ansa, parmi les corps retrouvés  figure celui d'une fillette italienne de cinq ans, Dayana, partie en  croisière avec son père et dont le sort avait ému le pays.

Le 13 janvier, le Costa Concordia transportait 4.229 personnes,  dont 3.200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de  membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher tout près de la  petite île du Giglio, située dans un archipel toscan protégé.

Les 17 personnes décédées dont les corps ont été identifiés sont  six Allemands, quatre Français, trois Italiens, un Hongrois, un  Espagnol et deux Péruviens.

Sur les 15 personnes qui manquaient encore à l'appel, six étaient  des passagers allemands, quatre Italiens, dont la fillette de 5 ans  et un membre d'équipage, un jeune couple de Français, deux  Américains, et un autre membre d'équipage indien.

Plaintes

Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes  ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa  Crociere.

Costa et un groupement d'associations de consommateurs italiens  ont prolongé jusqu'au 31 mars le délai pour les passagers souhaitant  adhérer à un accord d'indemnisation conclu fin janvier, prévoyant  11'000 euros par personne pour le naufrage, plus les frais (prix de  la croisière, éventuels frais de transport ou médicaux)

Aux Etats-Unis, 39 passagers ont porté plainte contre le  croisiériste Carnival, maison-mère de Costa, et lui réclament 520 millions de dollars de dommages et intérêts.

Francesco Schettino, le commandant du Concordia, et son second,  Ciro Ambrosio, sont pour l'heures les deux seules personnes  poursuivies dans cette affaire.