Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Podemos et l’extrême gauche font front commun

Pour le scrutin anticipé du 26 juin, les deux partis veulent dépasser les socialistes.

11 mai 2016, 06:08

L’alliance électorale entre Podemos (gauche radicale) et Izquierda Unida (IU, néocommunistes) se propose de recomposer le jeu politique en Espagne. En se présentant ensemble aux élections anticipées du 26 juin, Podemos et IU comptent tirer profit d’un système électoral (scrutin proportionnel avec panachage) qui favorise les grandes formations et pénalise l’émiettement de l’offre. Le vieux rêve communiste de doubler le Parti socialiste (PSOE) par sa gauche, le sorpasso – terme emprunté aux communistes italiens –, pourrait même s’accomplir.

Lors de l’annonce de leur accord, les dirigeants des deux partis ont opté pour une mise en scène parfaitement calibrée pour les réseaux sociaux. Du côté d’IU, Alberto Garzon se promène sur la Puerta del Sol, la place emblématique du centre de Madrid, et disserte face à la caméra sur les vertus de l’union. Pour Podemos, Pablo Iglesias avance lui aussi sur la même place, filmé en direct par son équipe. Au...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias