Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Polémique autour des aveux de Tsarnaev

La Défense juge irrecevables les déclarations de son client.

09 mai 2014, 00:01
data_art_8039389.jpg

Les avocats de l'auteur présumé de l'attentat à la bombe au marathon de Boston ont demandé mercredi au juge de considérer irrecevables les déclarations de Dzhokhar Tsarnaev faites au FBI. Le suspect était à ce moment-là attaché à un lit d'hôpital, la mâchoire entravée et sans avocat.

Les enquêteurs fédéraux ont interrogé Dzhokhar Tsarnaev juste après son arrestation, sans lui avoir notifié ses droits à disposer d'un avocat, en vertu d'une loi qui les y autorise s'il existe un risque pour la sécurité publique, affirme ses avocats.

L'homme est accusé de l'attentat, qui a fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013 sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Il est aussi inculpé pour le meurtre par balles d'un policier, trois jours plus tard.

Il a assuré au FBI que seuls son frère, abattu pendant leur cavale, et lui-même étaient impliqués dans l'attentat et qu'aucune autre bombe...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias