Policier afghan principal suspect dans le meurtre de 2 Américains

Les deux conseillers militaires tués à Kaboul serait le fait d'un policier des services de renseignements afghans.
05 août 2015, 15:46
kaboul

Un policier des services de renseignement afghans est le principal suspect du meurtre des deux conseillers militaires américains en Afghanistan, a indiqué un cadre du ministère de l'Intérieur. Les victimes ont été tuées samedi lors d'une fusillade dans cette administration à Kaboul.

«Après l'incident samedi, un policier qui travaillait pour les services de renseignement du ministère de l'Intérieur a disparu. Des responsables pensent qu'il est le suspect et ils le recherchent», a déclaré cette source à l'AFP.

D'après Tolo news, la principale chaîne d'information afghane, l'homme recherché est âgé de 25 ans et a étudié au Pakistan. Le suspect est entré au ministère en 2007 comme chauffeur, avant d'être entraîné, d'être promu et de travailler depuis lors comme policier au ministère, selon Tolo news.

La source de l'AFP, qui n'a pas souhaité confirmer l'identité du suspect, ni son profil, a simplement ajouté que l'homme recherché avait «signé» le registre d'arrivée et de départ du ministère de l'Intérieur «au même moment».

Revendiqué par les talibans

A Kaboul, deux «conseillers américains» ont été retrouvés samedi «tués par balle», «dans leur bureau» du ministère de l'Intérieur, «par terre (...) par d'autres collègues internationaux», a déclaré Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Selon l'ISAF, la force de l'OTAN en Afghanistan, le tueur a «retourné son arme» contre ses «membres».

Les talibans ont revendiqué l'assassinat de quatre conseillers au ministère de l'intérieur par «un héros», Abdul Rahman. L'homme aurait agi «en réaction au manque de respect des envahisseurs pour les objets sacrés de l'islam», notamment après «l'incinération de Corans dans la base de Bagram», au nord de Kaboul.