Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Procès sous haute sécurité

Salah Abdeslam, le survivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, comparaît dès aujourd’hui à Bruxelles.

05 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_11908599

Un prévenu hors normes. Le procès de Salah Abdeslam s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles devant la 90e chambre du tribunal correctionnel. Prévenu hors normes bien sûr, car Salah Abdeslam est le seul survivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Prévenu hors normes aussi car il est, à Fleury-Mérogis comme à Vendin-le-Vieil, où il sera hébergé le temps du procès, le détenu le plus surveillé de France. Prévenu hors normes enfin, car il observe depuis des mois le mutisme le plus complet face aux juges d’instruction français. Cette attitude avait finalement conduit ses avocats belges et français à renoncer à le défendre. L’un des enjeux du procès de Bruxelles, auquel Abdeslam a demandé d’assister, est d’ailleurs de savoir si cet enfant de Molenbeek, quartier de Bruxelles, va être plus bavard en Belgique qu’en France.

Salah Abdeslam comparaît pour tentative de meurtre dans un contexte terroriste et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias