Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Quand Lampedusa débarque à Mineo

L'actualité à Lampedusa se ressent jusqu'au centre d'accueil de Mineo. Visite guidée de la plus grande structure en son genre en Europe.

17 avr. 2015, 00:01
data_art_9038129.jpg

LAURA DROMPT (TEXTES)

JEAN-PATRICK DI SILVESTRO

Impossible de passer à côté de l'actualité morbide, en Sicile: les 400 morts et 8000 migrants repêchés en mer, au large de Lampedusa, font la Une des journaux. Mais, à la différence du reste de l'Europe, une agitation palpable se fait sentir sur l'île, et tout particulièrement à Mineo et au sein de "son" centre d'accueil pour requérants d'asile (Cara).

Ce mercredi, un bus blanc entre dans le centre: plusieurs dizaines de personnes en descendent: elles font partie des rescapés de ces derniers jours. Après avoir été secourus en mer, certains migrants sont amenés à Catane, où la police procède à leur "photo-identification". Ils sont ensuite dispersés à travers les différents Cara existant en Italie.

La surprise du nombre

Cette semaine, à Mineo, près de trois cents personnes sont arrivées - sur un effectif de base de 3200, qui monte parfois jusqu'à 4000. Trois...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias