Réservé aux abonnés

Romney s'impose avec peine

Les résultats du "Super mardi" n'ont pas convaincu.
05 août 2015, 15:51
data_art_5819828

Le "Super mardi" n'a pas permis de désigner à coup sûr le candidat républicain à la prochaine élection présidentielle américaine. Mais Mitt Romney se présentait néanmoins mardi soir comme le probable adversaire du président sortant Barack Obama en novembre prochain.

Le modéré Mitt Romney n'est pas parvenu à terrasser ses rivals Newt Gingrich et l'ultraconservateur Rick Santorum, lors de cette journée où dix Etats étaient en jeu, mais a cependant réussi à asseoir son statut de favori, en enlevant de justesse l'Etat stratégique de l'Ohio (nord).

Mais il a échoué à s'imposer parmi les électeurs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois