Réservé aux abonnés

Saar, l’homme qui a osé défier Netanyahou

Des primaires internes au Likoud se sont déroulées hier, en vue des législatives du 2 mars.
27 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13284291

Le «roi Bibi», comme le surnomment ses supporteurs, défendait hier son royaume en Israël. Pour la première fois depuis plus d’une décennie, Benyamin Netanyahou a dû batailler ferme pour maintenir sa mainmise sur le Likoud. Les membres du grand parti de la droite devaient choisir entre un premier ministre affaibli, mais qui s’accroche au pouvoir, et Gideon Saar, un de ses anciens protégés, qui le défie. Les résultats devaient être connus dans la nuit d’hier à aujourd’hui. Sur le papier, le match semblait joué d’avance.

Benyamin Netanyahou continue à bénéficier d’un soutien affectif de la base, m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois