Saisie record de faux billets en euros: trois arrestations en Grèce

Un ressortissant de Guinée qui transportait des faux billets pour une valeur faciale d'un million d'euros a été arrêté sur l'île grecque de Samos en mer Egée. Deux Grecs, et deux Grecs, complices présumés, ont également été interpellés, a indiqué aujourd'hui l'agence de presse grecque Ana.
05 août 2015, 15:48
billets_euros

Agé de 26 ans, le Guinéen a été arrêté lors de son débarquement  au port de Vathi au cours d'un contrôle des autorités, qui ont  découvert dans sa valise des faux billets de 50, 100 et 500 euros  pour une valeur de 108'000 euros, ainsi qu'un deuxième paquet de 500  euros pour une valeur de 890'000 euros.

Ses complices présumés, deux entrepreneurs de l'île, âgés de 43  et 46 ans, ont été également arrêtés et doivent comparaître devant  le procureur de Samos d'ici lundi, selon l'Ana.

Si l'on se base sur les statistiques de la Banque centrale  européenne (BCE), organe central chargé d'émettre l'euro comme  monnaie commune et unique dans 17 pays européens, cette saisie  semble constituer une prise record en une seule fois, puisque sur  l'ensemble de 2011, 606'000 faux billets en euros avaient été saisis  au total.

En 2010, 751'000 faux billets libellés en euros avaient été  saisis et 860'000 sur toute l'année 2009, selon la BCE.