Réservé aux abonnés

Sanctions validées contre Madrid et Lisbonne

12 juil. 2016, 23:46
/ Màj. le 13 juil. 2016 à 00:01

Les ministres des Finances de l’UE ont approuvé hier l’ouverture d’une procédure de sanctions pour déficits excessifs contre l’Espagne et le Portugal. Moins de trois semaines après le Brexit, cette démarche sans précédent pourrait faire craindre de nouvelles critiques contre l’orthodoxie budgétaire préconisée par Bruxelles. Plusieurs signaux laissent toutefois penser que la clémence sera de mise.

La décision attendue de la part du Conseil européen permet à la Commission européenne de proposer d’éventuelles amendes dans un délai de 20 jours. Les deux pays pourraient aussi être privés de l’accès ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois