Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sarkozy ouvre un sommet sur la crise avec tous les partenaires sociaux

19 janv. 2012, 00:01
data_art_5667661

A trois mois de la présidentielle en France, Nicolas Sarkozy a annoncé hier des mesures contre le chômage au cours. Son "sommet social d'urgence" voulait démontrer sa détermination à affronter les difficultés à un moment où sa popularité reste au plus bas.

Le président a chiffré à 430 millions d'euros le coût total de ces mesures, qui seront financées par le "redéploiement" de crédits déjà existants afin de "ne pas accroître nos déficits" , a-t-il dit sans entrer dans le détail du financement. Cet argent devra essentiellement servir à doper l'activité à temps partiel (140 millions), à supprimer pendant six mois les charges liées à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans dans les entreprises de moins de 20 salariés (100 millions) et à aider à former des chômeurs "très éloignés de l'emploi" (150 millions). A l'issu de ce "sommet de crise" réuni à l'Elysée, les syndicats ont salué...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias