Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Seuls 3% des migrants ont été relocalisés dans les divers pays d'Europe

Il devait y avoir 160 000 relocalisations de migrants à travers les divers pays de l'Union européenne. Seuls 3% l'ont effectivement été, soit moins de 4800. L'ONU appelle les Etats a respecter leurs engagements d'accueillir plus de réfugiés sur leur sol.

13 sept. 2016, 12:39
De nombreux réfugiés bloqués en Grèce attendent d'être relocalisés en Europe.

Seuls 3% des 160'000 relocalisations de migrants depuis la Grèce et l'Italie vers d'autres pays de l'UE ont eu lieu après la première des deux années prévues pour atteindre ce chiffre. L'ONU a appelé mardi à Genève les Etats membres à en faire davantage.

Moins de 4800 migrants ont été relocalisés, essentiellement depuis la Grèce. Jusqu'à présent, les engagements pris par les Etats sont inférieurs à 8700 places, soit 13% du total pour ce pays. En Italie, plus de 1000 requérants ont été acheminés dans d'autres pays. Les Etats n'ont fait état que d'un peu plus de 2800 places disponibles.

 

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) souhaite que les Etats étendent leurs efforts notamment pour les enfants arrivés sans leur famille. L'enregistrement et l'acheminement de ceux qui souhaitent bénéficier du plan doivent être accélérés.

Des ressortissants de davantage de pays doivent être pris en compte, d'autant plus que les Irakiens pourraient ne plus faire partie de ceux qui sont convoyés. Les Etats qui reçoivent les migrants doivent aussi accélérer leur dispositif.

Le HCR continue aussi de soutenir par un logement ceux qui souhaitent être relocalisés. Près de 13'000 de ces personnes ou des requérants d'asile ont été assistés en Grèce. Mais d'autres vivent dans des conditions difficiles. Au total, 19'000 personnes pourraient être éligibles au plan européen dans ce pays.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias