Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Syrie: les combats entre jihadistes font plus de 70 morts

Les affrontements entre jihadistes rivaux dans l'est de la Syrie ont fait plus de 70 morts lundi.

06 mai 2014, 07:25
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), des affrontements ont fait lundi "69 morts parmi les combattants des deux bords".

Les combats entre groupes jihadistes rivaux dans l'est de la Syrie ont redoublé d'intensité lundi. Les affrontements ont fait plus de 70 morts, en dépit du rappel à l'ordre adressé par le chef d'Al-Qaïda à la branche syrienne du réseau, selon une ONG.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont annoncé avant la visite cette semaine à Washington du chef de l'opposition syrienne en exil Ahmad Jarba, qu'ils donneraient aux bureaux de l'opposition syrienne sur leur territoire le statut de mission diplomatique étrangère.

Ce changement a pour objectif "de renforcer l'opposition syrienne modérée", a déclaré un haut responsable américain, alors que les Etats-Unis ont fermé en mars l'ambassade et les consulats de Syrie et exigé que leurs employés étrangers quittent leur territoire.

La porte-parole de la diplomatie américaine Marie Harf a cependant rappelé que les Etats-Unis ne reconnaissaient pas l'opposition comme "le gouvernement de Syrie". Cette nouvelle étape, a-t-elle ajouté, va faciliter le travail de l'opposition syrienne pour "entrer en contact avec la diaspora syrienne" mais aussi pour toutes les démarches auprès des banques américaines.

Les Etats-Unis vont également accroître leur assistance non létale et accélérer les livraisons à destination de l'opposition modérée, qui combat à la fois les forces du régime de Bachar al-Assad et les militants radicaux très présents dans le conflit. Quelque 27 millions de dollars d'aide supplémentaire vont être fournis, portant le total de cette aide à 287 millions.

Frères ennemis

Dans la riche province pétrolière de Deir Ezzor (est), les combats opposent le Front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda alliée à des brigades islamistes, d'une part, aux jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) de l'autre.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), des affrontements ont fait lundi "69 morts parmi les combattants des deux bords". "Al-Nosra a pris le contrôle du village d'al-Sabha à l'issue de combats qui ont fait 11 morts dans les rangs de l'alliance Nosra-islamistes, 23 de l'EIIL ainsi que cinq civils", selon l'OSDH.

L'EIIL, accusé des pires atrocités et de volonté hégémonique sur le terrain, est entré dans des petits villages, tuant 35 membres d'Al-Nosra et des brigades islamistes, a ajouté l'ONG, en parlant d'"exécutions".

Plus de 4000 morts en 2014

Au total, depuis le début de la bataille dans cette province mercredi, au moins 160 personnes, en majorité des combattants, sont mortes, selon l'OSDH.

La guerre fratricide qui oppose al-Nosra et d'autres groupes rebelles à l'EIIL, pourtant tous engagés contre le régime de Bachar al-Assad, a fait plus de 4000 morts depuis janvier, selon l'OSDH.

La semaine dernière, le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri avait "ordonné" au chef d'Al-Nosra, Abou Mohammed al-Joulani, "ainsi qu'aux soldats du front (...) de cesser immédiatement de combattre" les autres groupes jihadistes en Syrie.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias