Réservé aux abonnés

Technologies: vers un internet moins dépendant des grandes plateformes

Un nouvel internet beaucoup plus décentralisé permet de contourner les plateformes comme Facebook. La Silicon Valley se déchire sur son avenir.
22 janv. 2022, 00:01
/ Màj. le 22 janv. 2022 à 09:50
KEYSTONE

«Quelqu’un a vu le web3? Je n’arrive pas à le trouver.» Avec ce tweet ironique le 21 décembre dernier, Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla, mettait en avant un concept qui a pris une dimension nouvelle dans l’écosystème technologique depuis plusieurs mois. Si personne ne s’accorde encore sur une définition précise du web3, ce terme recouvre un ensemble de technologies et de nouveaux services marquant le début d’une nouvelle étape dans l’histoire d’internet.

Après le web 1.0, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois