Réservé aux abonnés

Theresa May, première ministre demain

Le retrait de sa rivale Andrea Leadsom dans la course à la tête du Parti conservateur ouvre la voie à l’entrée de la ministre de l’Intérieur à Downing Street dès demain.
11 juil. 2016, 23:34
/ Màj. le 12 juil. 2016 à 00:01
epa05420434 British Home Secretary Theresa May waves to members of the media outside of The Houses of Parliament in London, Britain, 07 July 2016. Media reports state that Andrea Leadsom who was challenging Theresa May is preparing to pull out of the Conservative leadership contest a will make a statement at 12.15pm BST on 11 July 2016.  EPA/HANNAH MCKAY FILE BRITAIN CONSERVATIVE LEADERSHIP CONTEST

Londres

Florentin collomp

Theresa May sera la nouvelle première ministre britannique dès ce mercredi soir. La course à la succession de David Cameron, qui devait s’étaler pendant l’été jusqu’au 9 septembre, a pris fin avec le retrait d’une des deux candidates. Andrea Leadsom a jeté l’éponge, trois jours après avoir été sélectionnée, ouvrant la voie au couronnement de sa rivale Theresa May pour entrer beaucoup plus vite que prévu à Downing Street.

Prise de cours, cette dernière était à Birmingham pour un discours de campagne. Elle s’est alors précipitée pour rentrer à Londres. Elle s’est...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois