Réservé aux abonnés

Tollé après la libération d'un islamiste

Abou Qatada, membre présumé d'al-Qaida, est sorti de prison pour être placé en résidence surveillée. Londres veut obtenir son extradition vers la Jordanie.
05 août 2015, 15:38
data_art_5753583

"The Sun" se propose de payer son billet d'avion. Reflétant la fureur populaire et l'indignation de la classe politique britannique, le tabloïd a lancé une pétition pour l'extradition de l'"ennemi public numéro un". Abou Qatada, considéré comme un dangereux membre de l'organisation terroriste al-Qaida, a été libéré lundi soir d'une prison britannique où il était détenu depuis plus de six ans.

Il est désormais assigné à résidence à Londres, dans les conditions les plus strictes. Muni d'un bracelet électronique, sous haute surveillance policière, il n'a droit qu'à deux heures de sortie par jour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois