Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Trump déclenche une onde de choc

07 déc. 2017, 23:13
/ Màj. le 08 déc. 2017 à 00:01
epa06374608 Palestinian fighters burn US flag during a protest against the US President decision to recognize Jerusalem as the capital of Israel, in Gaza City, Gaza Strip, 07 December 2017. US president Donald J. Trump on 06 December announced he is recognising Jerusalem as the Israel capital and will relocate the US embassy from Tel Aviv to Jerusalem.  EPA/MOHAMMED SABER MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS PRPOTEST AGAINST US PRESIDENT DONALD

Donald Trump a fait – une nouvelle fois – une quasi-unanimité contre lui en annonçant, mercredi soir, sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël. Cette initiative a même déclenché une levée de boucliers en Cisjordanie et à Gaza. Des heurts entre l’armée israélienne et des manifestants palestiniens ont éclaté, le Hamas appelant à une nouvelle intifada. Dans la communauté internationale, les réactions ont témoigné d’une très large réprobation teintée d’inquiétude face aux conséquences potentiellement explosives de l’annonce du président américain.

Pour la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, le risque est un «retour à des temps encore plus sombres que ceux que nous vivons aujourd’hui». La Russie, qui entretient avec Israël des relations diplomatiques actives, s’est dite «très inquiète». Ce même écho négatif a été propagé par nombre de capitales européennes: une décision «regrettable», selon Emmanuel Macron, tandis qu’Angela Merkel faisait savoir, avec un tweet de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias