Réservé aux abonnés

Un président qui enterre l’alternance

Nayib Bukele, l’ancien maire de San Salvador, a été élu président.

05 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_12652274

Nayib Bukele, ancien maire de San Salvador sous l’étiquette du parti de gauche FMLN (ex-guérilla), a été élu dimanche, à l’âge de 37 ans, à la présidence. Durant sa campagne, il a promis d’en finir avec le bipartisme droite-gauche qui durait depuis la fin de la guerre civile, en 1992.

Fin collier de barbe, jeans, veste de cuir et casquette de baseball: son style décontracté a ringardisé ses principaux adversaires. Nayib Bukele était en lice sous la bannière du petit parti conservateur Grande Alliance pour l’unité nationale (Gana), qui l’a accueilli après son expulsion du FMLN. Et il n’a jamais ...