Un TGV Strasbourg-Paris déraille: 21 blessés, dont un en «urgence absolue»

A la suite d’un important glissement de terrain, un TGV assurant la liaison Colmar – Strasbourg – Paris-est est sorti de sa voie. L’accident a fait plusieurs blessés, dont le conducteur, qui a été grièvement touché.

05 mars 2020, 10:30
Le train a déraillé a cause d'un glissement de terrain.

Un TGV Strasbourg-Paris a déraillé jeudi matin à une trentaine de kilomètres au nord de Strasbourg. L’accident a fait 21 blessés, dont un dans un état grave.

Un porte-parole de la SNCF a précisé que le conducteur, «grièvement blessé», avait été évacué par hélicoptère. Un autre employé de la SNCF, le chef de bord, souffre d’un traumatisme dorsal et a également été «pris en charge», a-t-il ajouté.

 

 

Selon la préfecture, l’accident a eu lieu à 07h45 «entre Ingenheim et Saessolsheim, alors que 348 passagers étaient à bord» et que le train roulait à 270 km/h. Il a été causé par un «affaissement de talus très important», selon un autre porte-parole de la SNCF, un élément confirmé par la gendarmerie.

 

 

Le conducteur du TGV, «grièvement blessé», a été évacué par hélicoptère, précise la SNCF, qui explique que l’accident a été causé par l’affaissement d’un talus. Selon l’entreprise, la motrice du TGV est sortie des voies vers Ingenheim, à une trentaine de kilomètres au nord de Strasbourg.

Freinage d’urgence

La motrice du TGV et les quatre voitures de tête sont sorties des voies, mais «le conducteur a réussi à actionner le dispositif de freinage d’urgence afin de mettre en sécurité les voyageurs».

La circulation des trains a été déviée dans les deux sens, entraînant des retards, a-t-on précisé. La SNCF a déclenché une enquête interne, selon un porte-parole de l’entreprise.

 

 

Le maire d’Ingenheim a mis une salle des fêtes à disposition pour accueillir les passagers, a indiqué sur son site internet le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Train «penché»

Interrogée par la radio France Bleu Alsace, une passagère du wagon de tête du train a expliqué qu’il y avait eu «un très fort choc soudain» et des« impacts sur les vitres». «Le train a freiné, est sorti du rail, ne s’est pas couché mais est penché», a-t-elle détaillé, précisant qu’il n’y avait pas de blessé dans son wagon mais que les passagers avaient «été bien secoués».

 

 

De premières photos diffusées par les Dernières Nouvelles d’Alsace montrent effectivement le train toujours debout mais l’avant de la locomotive endommagé.

En 2015, un TGV avait déjà déraillé dans le Bas-Rhin, lorsqu’un TGV d’essais effectuant le dernier test sur le tronçon de la ligne à grande vitesse Paris-Strasbourg avait déraillé à Eckwersheim. L’accident avait fait onze morts parmi les 53 personnes à bord.