Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une cinquantaine de morts dans un attentat de l'EI à Bagdad

Un camion piégé a explosé jeudi en plein marché dans un quartier chiite de Bagdad. au moins 50 personnes ont été tués par l'explosion. Cette attaque a été revendiquée par l'Etat islamique.

25 août 2015, 16:18
Six voitures piégées ont explosé dimanche dans différents endroits de Bagdad, en Irak, tuant au moins 21 personnes, ont annoncé la police et des responsables médicaux.

Un camion piégé a explosé jeudi dans un marché d'un quartier chiite de Bagdad, tuant au moins une cinquantaine de personnes et en blessant des dizaines d'autres. L'attentat a été revendiqué par le groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI).

Il s'agit de l'un des attentats les plus sanglants ayant frappé ces derniers mois la capitale irakienne. Survenu à Sadr City, grand quartier chiite à forte densité dans le nord de la capitale, il a eu lieu vers 06H00 à un moment de grande affluence.

Un colonel de la police a fait état de la découverte de 38 cadavres et des restes d'une dizaine d'autres personnes. Un responsable médical a lui comptabilisé 59 morts. Selon les deux responsables, 82 personnes ont été blessées. D'autres sources, citées par l'agence Reuters, évoquent 76 morts.

L'explosion a dévasté le marché, tuant également des chevaux qui tiraient des carrioles chargées de fruits et légumes, selon un photographe de l'AFP.

L'EI salue une "opération bénie"

L'EI, qui considère les chiites comme hérétiques, a revendiqué l'attentat, comme il l'avait fait lundi pour des attaques ayant fait 33 morts au nord de Bagdad. Le groupe djihadiste a salué dans un communiqué une "opération bénie".

Les attentats comme celui de Sadr City attisent les tensions en Irak, provoquant la colère de la communauté chiite, majoritaire, qui est souvent la cible des attaques de l'EI.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias