Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Vatican: les attentes des Eglises

Le pape François suscite des attentes au-delà du cercle catholique. Protestants, juifs et musulmans espèrent un renforcement du dialogue.

15 mars 2013, 07:01
data_art_6889347.jpg

Le monde catholique a vécu un moment d'émotion, mercredi soir, en découvrant le visage de son nouveau pape. Mais les catholiques n'étaient pas les seuls à guetter la fumée blanche. Pour les autres religions du Livre (protestants, musulmans et juifs), la désignation du successeur de Benoit XVI n'a rien d'anodin, car le Vatican est pour elles un partenaire de premier plan.

Blessées par certaines positions de l'ancien pape, les Eglises réformées espèrent que le nouvel évêque de Rome saura se conduire en bâtisseur de pont. A un autre niveau, puisqu'ils n'appartiennent pas à la même religion, les juifs et les musulmans cherchent aussi à renforcer le dialogue interreligieux.

Contentieux

Les trois communautés avaient un contentieux avec Benoit XVI. Du côté protestant, on n'a pas oublié la déclaration de la Congrégation de la doctrine de foi, signée par le cardinal Josef Ratzinger, qui ne reconnaissait pas la qualité d'Eglise aux Eglises...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias