Réservé aux abonnés

Viktor Orban défie l’UE sur les migrants

Après le Brexit, Budapest rue à son tour dans les brancards. Un référendum sera organisé le 2 octobre sur la question d’éventuels quotas obligatoires de relocalisation.
06 juil. 2016, 00:21
A child carries an aid package at a makeshift camp for migrants and refugees situated meters away from the Serbian border with Hungary, in Horgos, Serbia, Monday, July 4, 2016. Waiting in the summer heat with limited running water, hundreds of refugees camping out on the Serbian-Hungarian border are facing uncertain prospects as EU nation Hungary prepares to implement new, tighter asylum rules on Tuesday. (AP Photo/Marko Drobnjakovic) Serbia Migrants Uncertain Future

Budapest Stéphane Kovacs

Après le brexit, c’est un autre référendum qui pourrait bientôt donner des sueurs froides à l’Union européenne. Dès la sortie de l’aéroport et tout au long de la route vers Budapest, l’appel s’étale sur d’immenses affiches bleues: «Envoyons un message à Bruxelles, pour qu’ils comprennent!» Hier, le président hongrois en a annoncé la date: la consultation contre le plan de relocalisation des migrants au sein de l’UE aura lieu le 2 octobre. «Si nous n’arrêtons pas Bruxelles avec un référendum, ils nous imposeront des masses de population avec lesquelles nous ne...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois