Réservé aux abonnés

Washington cible les banques du Hezbollah, bras de fer engagé

Une nouvelle loi adoptée en décembre 2015 permet aux Etats-Unis de peser sur les banques pour assécher les circuits de financement du Hezbollah.
19 juin 2016, 23:51
/ Màj. le 20 juin 2016 à 00:01
epa05360963 Lebanese police investigators inspect the site of a car bomb explosion, in front of the entrance of a Lebanese Blom bank branch in Beirut, Lebanon, 13 June 2016. A bomb exploded 12 June 2016 in Beirut destroying several cars and damaging the building of the Blom bank. No casualties or injuries were reported.  EPA/NABIL MOUNZER LEBANON BLAST

Beyrouth

SIBYLLE RIZK

Coincé entre le marteau et l’enclume, le Liban est en train de découvrir avec stupeur l’ampleur des conséquences de la loi adoptée en décembre 2015 par le Congrès américain contre le parti chiite libanais: le Hezbollah International Financing Prevention Act of 2015 (Hifpa), dont les décrets d’application sont sortis en avril dernier à Washington.

Bien qu’il n’y ait eu aucune revendication, un attentat survenu il y a une semaine contre l’une des principales banques libanaises est unanimement analysé à Beyrouth comme l’une de ces répercussions. La façade en verre de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois