Yémen: l'aide de l'ONU arrive enfin à Aden

Un navire d'aide humanitaire de l'ONU a accosté mardi au port d'Aden. C'est le premier bateau de l'organisation internationale à parvenir dans cette ville du sud du Yémen depuis le début du conflit il y a environ quatre mois.
25 août 2015, 16:12
251503150

"C'est le premier bateau de l'ONU qui accoste a Aden pour y livrer une assistance humanitaire, depuis le début de la guerre", déclenchée fin mars par la prise de la ville par les rebelles chiites et l'intervention militaire saoudienne qui a suivi, a déclaré Nayef al-Bakri aux journalistes sur les quais du port.

Le navire est affrété par le Programme alimentaire mondial (PAM), qui avait tenté en vain ces dernières semaines de livrer une aide humanitaire cruciale aux millions de Yéménites en détresse, en raison de la poursuite des combats. "Ce sera le premier bateau affrété par le PAM à atteindre un port d'Aden", a déclaré une porte-parole de cet organisme international, Reem Nada, peu avant l'entrée du bateau à Aden.

Le navire a été accueilli à son arrivée par des membres du gouvernement en exil. Ils sont rentrés la semaine dernière à Aden peu après l'annonce par les autorités de la "libération" de la ville des rebelles chiites Houthis.

Besoin d'aide

Le conflit oppose les forces progouvernementales, soutenues par la coalition arabe commandée par l'Arabie saoudite entrée en guerre le 26 mars, aux rebelles Houthis appuyés par des soldats restés fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh. Une trêve humanitaire, annoncée par l'ONU pour le 10 juillet, n'a jamais pu se concrétiser avec la poursuite du conflit, qui a fait plus de 3200 morts, dont la moitié de civils selon l'organisation internationale.

De plus, 80% de la population, soit 21 millions de personnes, ont besoin d'aide ou de protection et plus de 10 millions ont du mal à se nourrir ou à trouver de l'eau, selon l'ONU. En mai, les Emirats arabes unis, membres de la coalition arabe, avaient acheminé à Aden par bateaux des cargaisons d'aide humanitaire.

L'offensive anti-houthis se poursuit

Pendant ce temps, sur le terrain, des combattants yéménites fidèles au gouvernement en exil et soutenus par des frappes de la coalition emmenée par l'Arabie saoudite poursuivaient mardi leur offensive autour d'Aden. Ils s'efforçaient de s'emparer des faubourgs du nord de la grande ville portuaire méridionale.