Zurich: arrêté pour avoir proféré des menaces contre le groupe de presse Ringier

La police municipale de Zurich a appréhendé mercredi soir un homme suspecté d'être l'auteur de coups de fil menaçant le siège du groupe de presse Ringier. L'individu est passé aux aveux.

22 janv. 2015, 06:48
33747592.hr

La police municipale surveillait mercredi soir le siège de l'éditeur Ringier à Zurich, après des menaces anonymes proférées par téléphone contre le groupe de presse en fin d'après-midi. Les agents ont arrêté dans la foulée un homme de 43 ans, auteur présumé du coup de fil, précise la police.

L'individu, appréhendé trois heures et demie après l'appel, est passé aux aveux et a été remis au ministère public zurichois. La police n'a pas donné d'autres détails concernant le motif ou les circonstances de cet incident.

Après les attaques contre le journal satirique français "Charlie Hebdo", Ringier avait dit avoir mis en place un dispositif de sécurité. La rédaction avait indiqué que les espaces rédactionnels les plus exposés étaient particulièrement surveillés. "Blickonline" avait fait savoir que davantage de patrouilles passaient devant l'immeuble de Ringier, qui abrite la rédaction du "Blick".