Ecoles: masque obligatoire pour les enfants dès la 5e année

Les enfants retourneront bien à l’école le 10 janvier. De nouvelles mesures ont été décidées pour renforcer la protection des écoliers romands. Le masque sera ainsi obligatoire dès 8 ans.
06 janv. 2022, 09:26
/ Màj. le 06 janv. 2022 à 17:25
Les masques font leur retour chez les plus petits.

La rentrée scolaire aura bien lieu le 10 janvier dans les cantons latins, assure la Conférence latine des directeurs de l’instruction publique (CIIP). Les mesures de protection seront renforcées. Le port du masque sera obligatoire dès la 5H.

Le port du masque sera imposé dans tous les cantons membres de la CIIP. Dans les cantons de Berne et du Tessin, qui connaissent des réalités régionales particulières, le port du masque se fera dès la 3H «pour une durée déterminée», précise la CIIP dans un communiqué diffusé jeudi.

Le traçage des cas positifs sera également maintenu voire renforcé. Il se fera au moyen de tests ciblés ou répétés et sur décision des services cantonaux de la santé. Dans certains cas, des autotests seront proposés aux élèves. En fonction des résultats, les quarantaines individuelles de 7 jours seront décrétées par le médecin cantonal sur la base des nouvelles directives de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).



Pour faire face aux probables absences des membres du corps enseignant, les cantons organiseront les remplacements avec leurs réseaux de remplaçants, leurs HEP ou leurs Institutions du tertiaire.

Les mesures de protection comme les gestes barrières (distanciation, hygiène des mains, aération systématique et désinfection du mobilier) sont maintenues, avec une injonction particulière pour l’aération des locaux toutes les 20 à 25 minutes.

Camps sportifs repoussés

Dans un communiqué diffusé dans la foulée, l’Etat du Valais demande également aux écoles «de généraliser l’installation de capteurs de CO2». Quant aux personnes présentant des symptômes, elles «sont instamment priées de rester chez elles et de se faire tester dans les meilleurs délais».

Les journées sportives ou culturelles ont toujours lieu, avec l’application d’un plan de protection ad hoc. En revanche, les camps sportifs avec nuitées dans le cadre scolaire sont reportés d’au moins quatre semaines, précise le canton du Valais. Ces mesures pourront alors être réévaluées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

A Genève, les camps prévus en janvier sont annulés pour tous les niveaux d'enseignement, du primaire au secondaire II. Aucune décision n'a été encore prise pour les mois suivants. Le canton du Jura n'avait lui pas encore pris de décision à propos des camps jeudi en fin de matinée.

Les camps de ski sont maintenus pour l'instant dans le canton de Neuchâtel, avec test obligatoire pour les élèves et les accompagnants. Les premiers départs des écoliers auront lieu le 17 janvier.