Paléo: le fauve du rock'n'roll c'est Johnny!

Biga#Ranx, le maître du renouveau dance-hall se fraye une place de choix au programme de ce 40e Paléo aujourd'hui au milieu de méga-stars comme Johnny Hallyday ou Ben Harper. Allumez le feu!
25 août 2015, 16:13
Johnny Hallyday devrait venir au Festival de Montreux cet été pour rendre hommage à Claude Nobs.

Quatrième journée sous le signe de reggae et de hip-hop, avec trois grands noms des dance-halls caribéen, africain et français. Commençons avec l’attraction Faada Freddy, un musicien hip-hop du Sénégal venu du hip-hop et qui a enrichi son univers de touches de soul, gospel, R&B et ragga. Le concert de cet homme instrument qui frappe son corps comme un djembé débutera à 21 heures 15 au Détour.

Anthony B est une voix qui compte, un ex-enfant de chœur de la génération post Shabba Ranks, Sizzla et Cappleton, porté sur le chant juste et chaleureux plus que sur le parler-chanter enfumé et rocailleux des suscités. Le rasta de la Jamaïque montera sur la scène des Arches à 19 heures 45.

La France a une relation très particulière avec le reggae. Le Tourangeau Biga*Ranx lui a plongé dans le bain de jouvence éternelle des musiques jamaïcaines très jeune (il avait 13 ans quand il a voyagé vers la Jamaïque) au point d’en porter les stigmates dans un soundsystem qu’il crée en 2004 alors qu’il n’est pas majeur. Le son Biga*Ranx, c’est du dub aux infrabasses profondes, des sons puisés dans le paradigme des jeux vidéo, des voix soignées et des paroles et vibrations positives. A voir à 22 heures 30 sur les Arches.

L'âge de pierre du rock est symbolisé par quelques formations encore en activité. Il y a les Rolling Stones et dans la francophonie, il y a notre Johnny! Johnny Hallyday tient l’affiche de la soirée sur la Grande Scène et il va essayer de mettre ses 50 et plus années de carrière au service d’un public de l’Asse qui ne demande qu’à allumer le feu à l’aide de ses plus grands succès. Gabrielle, Laura et les autres seront dans le public. Pourquoi pas vous?

Les voix sont à l’honneur, un bluesman virtuose de la guitare y joint ses accords pacificateurs et enchanteurs, c’est Gary Clark Junior, un Texan qui a réconcilié Clapton avec la guitare, ça situe le bonhomme, à découvrir à 18 heures 45 sur la Grande Scène.

Last but not least, le plus régulier à Paléo est ce monsieur venu des Etats-Unis et habitué des scènes nyonnaises depuis 1994. C’est Ben Harper et ses Innocent Criminals. Le chanteur reggae-blues-pop et folk à la voix suave sera pour la sixième fois au festival pour une opération de charme tout en douceur et progression vers le nirvana auditif… Ben Harper, la caution cool et relaxante d’un festival qui a laissé passer la tempête et qui repart de plus belle ce jeudi.