Réservé aux abonnés

Sans Paléo, l’Asse restera une morne plaine

Le chantier aurait dû débuter lundi sur le terrain des hauts de Nyon. Au lieu de culture, le site est rendu à l’agriculture. Aucun équipement n’y sera installé cet été, même pour les fanatiques en mal de concerts, de sourires et d’amitié.

23 juin 2020, 05:00
Stéphane Python, chef des constructions de Paléo, doit se contenter de regarder pousser l'herbe sur le terrain de l'Asse qui restera vide cet été.

Drôle d’ambiance ou plutôt absence d’ambiance en ce début de semaine sur le terrain de l’Asse. C’est en effet ce lundi qu’auraient dû entrer en action les premiers collaborateurs bénévoles actifs à la construction du Paléo Festival. Le chantier s’annonçait particulièrement intéressant car il aurait dû concrétiser plusieurs années de réflexions en vue d’une refonte de l’urbanisme de cette ville éphémère, chamboulée par l...