Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Aide recentrée sur les intérêts suisses

Ignazio Cassis veut tisser un lien étroit entre l’aide au développement et les questions de migration.

20 févr. 2020, 00:01
DATA_ART_13380005

Ignazio Cassis a choisi de donner un grand coup de plumeau à la politique d’aide au développement de la Suisse, en particulier en tissant des liens plus étroits avec la politique migratoire. Le ministre des Affaires étrangères a présenté, hier, sa stratégie sur la coopération internationale pour les années 2021 à 2024. Pour la première fois, cette stratégie a été mise en consultation l’an dernier. Et face à l’accueil plutôt favorable qui lui a été réservé, le Conseil fédéral l’a maintenue dans ses grandes lignes.

Le lien avec la politique migratoire se traduit par un recentrage de l’action suisse sur quatre régions prioritaires: l’Afrique du Nord et subsaharienne, le Moyen Orient, l’Europe de l’Est ainsi que l’Asie centrale et du Sud. Toute l’Amérique latine en est exclue. La Suisse se désengagera progressivement de cette région d’ici la fin 2024.

De 46 à 35 pays soutenus

Le nombre de pays...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias