Réservé aux abonnés

«Des économies seraient réalisables»

27 juin 2016, 23:44
/ Màj. le 28 juin 2016 à 00:01
DATA_ART_10268164

Les coûts de l’assurance de base vont augmenter de 4 à 5%, selon Daniel Schmutz, patron de la caisse Helsana. Et la tendance ne va pas s’inverser, prévient-il. Il appelle la Confédération à contrôler ses listes de prix pour limiter les coûts de la santé.

«On pourrait économiser 80 millions par an en moyens auxiliaires et appareils», fait valoir Daniel Schmutz dans un entretien avec «Le Matin Dimanche» et la «SonntagsZeitung». «Les caisses maladie doivent rembourser 81 francs pour une béquille alors qu’on en trouve sur le marché pour 17,75 francs», explique-t-il pour illustre...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois