Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'aspirine peut prévenir le cancer

Trois études révèlent un intérêt dans la prévention de certaines maladies.

05 avr. 2012, 00:01
data_art_5905428

Cela apparaît de plus en plus clairement: l'aspirine joue un rôle positif dans la prévention, mais aussi dans l'évolution du cancer. Les trois nouvelles études publiées la semaine dernière dans le "Lancet" et le "Lancet Oncology" viennent renforcer les résultats déjà obtenus par l'équipe du Pr Peter Rothwell (université d'Oxford).

Dès 2007, ses travaux indiquaient une réduction globale par l'aspirine du risque à long terme de décès par cancer. En 2010, il avait démontré cet effet bénéfique d'abord pour le cancer colorectal, puis pour d'autres tumeurs - prostate, estomac, poumons, pancréas... Cette réduction globale de la mortalité par cancer, de 20 à 25% selon les tumeurs, était encore plus élevée (34%) lorsque la durée de la prise quotidienne d'aspirine dépassait cinq ans.

Restait à savoir si le même bénéfice se faisait aussi sentir à plus court terme. C'est ce qu'ont cherché à établir Peter Rothwell et John Radcliffe (hôpital d'Oxford)...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias