La pire vague de grippe depuis 15 ans, selon un hôpital bâlois

Les chiffres de l'Hôpital universitaire de Bâle-Ville le démontrent: plus de la moitié des 500 patients grippés a dû être mise en isolement. Mais si le virus a été fort, l'établissement n'a pas eu de mort à déplorer.
25 août 2015, 16:13
20980829

La vague de grippe de l'hiver passé était la pire depuis 15 ans à l'Hôpital universitaire de Bâle-Ville. Sur 500 patients grippés, plus de la moitié a dû être traitée stationnairement et mise en isolement, a indiqué mercredi l'établissement hospitalier.

L'hôpital recense systématiquement les mises en isolement depuis 1998. Les chiffres de l'hiver 2014/2015 sont les plus élevés. L'hôpital a ainsi comptabilisé 1605 jours de mise en isolement pour des patients grippés. A titre de comparaison, pendant la vague de grippe porcine de 2009/2010, l'établissement hospitalier bâlois avait recensé 790 jours de mise en isolement.

Pas de mort à déplorer

La grippe de l'hiver dernier a été forte. A fin février, il y avait plus de 40 patients en isolement en même temps. Il n'y a pas eu de décès lié à cette maladie. L'établissement a toutefois recensé 27 personnes (visiteurs, patients ou personnel) qui ont contracté la grippe dans l'hôpital. Dans certains secteurs, le port du masque est obligatoire pour les personnes non vaccinées.