Réservé aux abonnés

Le gouvernement britannique se convertit à l’austérité «light»

Pour la première fois depuis cinq ans, les coupes dans le budget s’allègent. Le ministère de la Défense profite notamment d’une rallonge.

27 nov. 2015, 00:12
epa05040879 British Chancellor George Osborne departs the Treasury with his Spending Review in London, Britain, 25 November 2015.  Osborne is set to announce his Spending Review that will put in place spending limits on governmental departments for the next five years and set out details of the government's deficit reduction plans.  EPA/ANDY RAIN BRITAIN SPENDING REVIEW

Le second gouvernement conservateur de David Cameron, réélu il y a six mois pour un nouveau mandat de cinq ans, s’engage dans une période d’austérité budgétaire allégée, après cinq ans de coupes drastiques. Le chancelier de l’Echiquier, George Osborne, en a donné le signal clair, mercredi, par un renoncement spectaculaire à l’une de ses mesures les plus controversées, les réductions des crédits d’impôts, un ensemble d’aides sociales versées aux m&ea...