Réservé aux abonnés

L’éthique a rejeté le clonage

La brebis Dolly naissait en 1996. Les avancées espérées en matière de santé ne se sont pas concrétisées.
06 juil. 2016, 00:21
DATA_ART_10292408

ats

info@lacote.ch

La naissance de Dolly, la brebis clonée, le 5 juillet 1996, a laissé espérer des avancées majeures en matière de santé, comme la fabrication d’organes en laboratoire. Mais le miracle n’a pas eu lieu, notamment à cause des craintes de dérives.

Le clonage humain s’est avéré compliqué, risqué et éthiquement contestable si bien que d’autres techniques lui ont été préférées, soulignent les experts. Le clonage à des fins médicales «n’a pas été à la hauteur des attentes», a dit à l’AFP Rosario Isasi, de l’Institut universitaire de Miami pour la bioéthique et les politiques d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois