Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Mieux vaut surfer sur la vague

12 févr. 2015, 00:01

De retour d'une semaine de vacances à l'Ile Maurice, le patron d'une PME de la région de Morlaix, dans le Finistère (F), a eu une désagréable surprise en découvrant sa facture de téléphone. Selon "Le Télégramme", qui relate l'histoire, son opérateur lui réclame pas moins de 19 193,08 euros (quelque 22 623 francs)!

Se pensant à l'abri derrière un forfait professionnel ouvert à l'international, le chef d'entreprise a délaissé les planches de bodyboard pour surfer sans compter sur Internet.

Entre la consultation d'e-mails et le visionnage de vidéos sur sa tablette, il aurait utilisé 2000 Mo (mégaoctets), toujours selon "Le Télégramme".

Mais si tous les voyages n'ont pas la même saveur, ils n'ont pas non plus le même prix pour l'internaute. Pour un mégaoctet, le petit patron aurait dépensé 20 centimes dans la zone euro. A l'Ile Maurice en revanche, le tarif est de 9 euros, comme dans le reste...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias