Réservé aux abonnés

Sacredouble! l'expo qui parle patois

La Bibliothèque nationale expose les dialectes, ceux qui marquent la perception du monde des Alémaniques et des italophones. Les Romands, par la force des choses, y sont peu représentés.
05 août 2015, 15:52
data_art_5824642

Colère, désespoir ou éruption amoureuse, les sentiments forts s'expriment toujours dans sa langue maternelle. La seule qui permet sensualité ou violence. Pour une majorité de Suissesses et de Suisses, ce langage émotif est un dialecte. La Bibliothèque nationale suisse, à Berne, tente de montrer l'invisible avec son exposition "Sacredouble! Patois de Suisse". Sapperlot! Sacarlòtu! ou Sapperlottas! pour les Romanches ponctuent ce voyage coloré dans nos vallées les plus reculées.

Du plafond de la salle d'exposition, treize installations sonores donnent à entendre des enregistrements de différent...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois