Nyon: une «Rupture» musicale pour créer des liens

chargement

Culture Pour sa quinzième édition, l’association culturelle Pleine Lune met en lumière un opéra de chambre sacré. Une création musicale nommée «Rupture», en écho au roman de Maryline Desbiolles. A découvrir au château de Nyon.

 10.07.2019, 16:00
Premium
Brigitte Ravenel investira la cour du château de Nyon avec l'association Pleine Lune.

«Rupture» c’est d’abord le nom d’un roman de Maryline Desbiolles, auteure française mise en lumière cette année par l’association culturelle nyonnaise Pleine Lune. Mais c’est aussi le nom d’un opéra de chambre de musique sacrée, une œuvre musicale inédite d’un compositeur suisse, créée en écho au roman. Tradition oblige, pour cette quinzième édition nyonnaise des concerts «Pleine Lune» le public pourra découvrir la création musicale à la lueur de l’astre de nuit. Ce sera le 16 juillet dans la cour intérieure du château de Nyon. 

«Non»...

À lire aussi...

PublicationLe temps d’un numéro, la revue «Ici Bazar» devient «Ici Luins»Le temps d’un numéro, la revue «Ici Bazar» devient «Ici Luins»

RepriseLe marché aux puces de Nyon fait son grand retourLe marché aux puces de Nyon fait son grand retour

TransfugeLes deux auberges communales de Gingins ont trouvé leur exploitantLes deux auberges communales de Gingins ont trouvé leur exploitant

InéditSaint-Cergue veut améliorer le respect envers les autorités localesSaint-Cergue veut améliorer le respect envers les autorités locales

Culture et loisirsLes cinémas et théâtres redémarrent: «On a un rôle à jouer pour divertir les gens»Les cinémas et théâtres redémarrent: «On a un rôle à jouer pour divertir les gens»

Top