«Textures»: 2500 visiteurs pour une première édition à Fribourg

Une cinquantaine d’évènements ont été proposés pendant deux jours lors de la première édition de «Textures» à Fribourg. Près de 2500 personnes ont participé. Une seconde édition se tiendra l’an prochain.
03 oct. 2021, 21:12
/ Màj. le 03 oct. 2021 à 21:12
Les auteurs, les éditeurs et le public ont pu se rencontrer dans le marché aux livres qui s’est tenu dans le cadre idyllique de la Forteresse du Belluard (illustration).

Près de 2500 personnes ont participé à la cinquantaine d’événements proposés pendant deux jours et demi lors de la première édition de Textures – Rencontres littéraires trilingues, à Fribourg. Les organisateurs se déclarent satisfaits et envisagent une deuxième édition l’an prochain.

Les auteurs, les éditeurs et le public ont pu se rencontrer dans le marché aux livres qui s’est tenu dans le cadre idyllique de la Forteresse du Belluard, écrivent dimanche les organisateurs. La fréquentation, notamment du marché aux livres, aurait pu être meilleure, mais «nous devons considérer ces chiffres au prisme de la pandémie et des mesures sanitaires», précise Matthieu Corpataux, directeur de l’événement, cité dans le communiqué.




Succédant à cinq éditions du Salon du livre romand, Textures avait l’ambition de décloisonner les littératures. La manifestation était placée sous le signe de la diversité et de l’exigence artistique, avec un souci d’accessibilité. De plus, 650 élèves ont participé au programme de médiation scolaire.

L’événement s’est conclu par la remise des prix Terra Nova, décernés par la Fondation Schiller, qui a souhaité que cette cérémonie se tienne à Textures. Ont été récompensés Lukas Maisel et Thomas Flahaut pour la littérature, ainsi que Renato Weber, pour sa traduction de Giovanni Orelli, Les Myrtilles du Moléson.




Le comité de l’association Textures a confirmé l’organisation d’une deuxième édition – les dates seront communiquées ultérieurement.