Réservé aux abonnés

Avec le coronavirus, les cyclistes sont plus que jamais de sortie

Depuis le semi-confinement, les amateurs de deux roues se font de plus en plus nombreux. Un moyen d’éviter les transports publics, mais aussi de sortir de sa bulle. Toutefois, la pratique a tendance à énerver certaines personnes, qui demandent plus de discipline.

20 avr. 2020, 15:00
Les pistes cyclables, comme ici celle de Dully, sont très fréquentées ces derniers temps.

«J’irai peut-être faire un peu de vélo ou une petite promenade.» À l’image de la conseillère fédérale Viola Amherd, ce n’est pas le semi-confinement qui a empêché les mordus de deux roues de se faire plaisir lors du week-end pascal. Avec la possibilité laissée aux Suisses de pouvoir sortir faire du vélo, de nombreux adeptes ont profité à fond d’un mois plus qu’ensoleillé pour se faire plaisir.

Si les chiffres ne sont pas encore là pour en attester ...