Rodrigue Mbaye: "Notre plan de match peut gêner Genève"

Battu mercredi soir, le BBC Nyon est désormais mené 2-0 par Genève, en quart de finale des play-offs. Samedi (17h30 au Rocher), les Vaudois disputeront sans doute leur dernier match de LNA; sauf miracle. Le coach Rodrigue Mbaye se confie.
07 août 2015, 11:16
Rodrigue Mbaye n'a pas hésité à lancer des jeunes M23 dans le bain, lors de l'acte II.

Découpé par les Lions de Genève mercredi soir (96-59), le BBC Nyon a payé au prix fort une seconde partie de match ratée. Alors dans le coup après 20' (41-40), les Vaudois ont encaissé un cinglant 55-19 lors des deux derniers quarts. De quoi remonter l'entraîneur Rodrigue Mbaye.

Que s'est-il passé en deuxième période, alors que vous étiez bien dans le coup à la mi-match?

On a baissé en intensité; reculé en attaque et en défense. L'objectif était de les chercher haut, ce qu'on a bien fait durant ls deux premiers quarts. On a trouvé le jeu intérieur avec Justin Rutty et Ricky Volcy. Ensuite, lorsque l'on s'est désorganisé, qu'on a été moins percutant, on leur a donnés plus d'espace. Genève a alors mis ses shoots ouverts.

Votre plan de match a toutefois bien fonctionné durant 20'...

Oui, on bien fait bosser Genève. On a vu que notre plan mis en place les gêne. Il faudra le répéter samedi pour l'acte III, en évitant de flancher comme ce fut le cas lors des deux derniers quarts de cette rencontre II. Maintenant, la balle est renvoyée à samedi.

Vous avez également fait entrer les jeunes M23. Pourquoi ce choix?

Cela a permis d'instaurer une rotation, domaine où Genève nous est supérieur. On a besoin de tourner à 9 ou 10 joueurs. Dans ce genre de match, si on n'a pas de coup d'éclat sur les rotations, c'est difficile. Les jeunes ont besoin de monter leur niveau. Jolan Chabbey et William Van Rooij l'ont fait. C'était intéressant d'évaluer les M23 sur un match aussi important. Pour eux, c'est un bon apprentissage pour le futur.