Réservé aux abonnés

Face aux Foxes, les Red Devils se sont serré les coudes pour l’emporter

Samedi, Morges-Saint-Prex a remporté sa quatrième victoire consécutive face à Pully Lausanne (64-70) et reste invaincu cette saison.
31 oct. 2021, 08:56
Mohamed Souare et les Morgiens ont dû batailler pour parvenir à leurs fins.

Même pas peur. Il fallait plus que quelques supporters de Pully en déguisements d’Halloween pour effrayer les Red Devils de Morges-Saint-Prex.

Samedi soir, l’équipe de Michel Perrin est venue à bout des Foxes de Pully Lausanne sur le score de 64-70. Un défi grandeur nature relevé avec brio, alors que plusieurs de leurs joueurs clés restent écartés des parquets pour soigner des blessures.

Un jeune David face à Goliath

Pourtant, à défaut d’une soupe à la courge, c’est une soupe à la grimace que l’équipe de La Côte a dégustée d’entrée de jeu au collège Arnold-Reymond.

Dès les premières minutes, la troupe de Michel Perrin a été agressée dans le jeu intérieur, Pully disposant d’un avantage colossal dans ses rangs: l’Américain Tony Lewis et ses 2,08 mètres, auteur de six points dans les dix premières minutes.

Menés de huit unités après un quart, les Red Devils ne se sont pas laissés enterrer. La lumière est venue du jeune Loris Casolo et son énergie débordante. Trouvant ses coéquipiers près du panier, le meneur d’à peine 17 ans a remis son équipe sur les rails. Pour son deuxième match en LNB seulement.

Une attitude appréciée par son coach. «Quand on a un gamin qui remet notre équipe dans une bonne dynamique, c’est extraordinaire. En plus, il avait joué trente-sept minutes avec les moins de 18 ans juste avant!»

Une défense à la culotte et la victoire au bout

Revenus à deux petits points de leur adversaire à la mi-temps, les joueurs de Morges-Saint-Prex ont réussi à prendre le large dans le troisième quart. Grâce à une défense de «zone» presque irréprochable près du panier.

Un système préparé spécialement pour stopper le «géant» Tony Lewis. Et ce boulot, Yohan Frederic l’a symbolisé à merveille, lui qui a été expulsé pour sa cinquième faute quelques minutes avant la fin. «Si on doit faire tous cinq fautes, on le fera. Défendre dur, c’est notre mentalité», lâchait le Français, 14 points et 7 assistes samedi.

Aidés par des Pulliérans particulièrement maladroits à trois points dans les dix dernières minutes, les Red Devils ont plié le match collectivement. Ils attendent de pied ferme le Centre National de Basket Suisse, puis les Wildcats de Zurich pour deux rencontres à domicile.

Pully Lausanne – Morges-Saint-Prex 64-70
(23-15, 16-22, 12-21, 13-12)
Morges-Saint-Prex: Frederic (14), Sima Fatty (8), Walther (2), Erard (17), Souaré (7); Casolo, Smit (4), Mobilia (11), Vannay (7).
Entraîneur: Michel Perrin.
Pully Lausanne: Rodriguez (14), Asase (4), Lewis (23), Moke (5), Hatch (6); Hammel (2), Morin (5), Mbuila, Conus (5), Nessaibia.
Entraîneur: Randoald Dessarzin.