Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nyon est en play-offs, après son exploit contre Fribourg

Nyon a signé l'exploit de la 25e journée de LNA. Samedi soir au Rocher, le club vaudois a battu Fribourg 83-75 et se qualifie pour les play-offs.

24 mars 2013, 08:15
Justin Rutty fait face à Edwin Draughan.

Le BBC Nyon tient son exploit! Pour son dernier match à domicile du championnat régulier, le club du Rocher a signé une superbe victoire contre Fribourg Olympic. Les Vaudois se sont imposés 83-75! Ils se qualifient ainsi pour les play-offs.

«On n’a plus de pression, mais on va à Nyon pour gagner », lâchait Damien Leyrolles, l’entraîneur de Fribourg, avant le match samedi au Rocher.  Assuré de terminé au pire deuxième, Olympic n’abordait pas cette rencontre avec les mêmes obligations que les Vaudois. Touché aux adducteurs, Josh Almanson était présent sur la feuille de match; mais est resté sur le banc. Fribourg n’a voulu prendre aucun risque. La partie, il est vrai, ne comportait aucun enjeu pour la formation de Damien Leyrolles.

L’opportunité était donc belle pour le BBC Nyon. Comme contre Lugano la semaine passée, Rodrigue Mbaye avait choisi de titulariser Gino Lanisse dans le cinq majeur. Pour amener de l’impact athlétique. Les Vaudois ont pris le meilleur départ (10-2). Volcy et Owens ont mis la compresse; Fribourg – amorphe – a compté sur Kazadi et Draughan pour limiter la casse (23-18 après 10’).

Fribourg était bon à prendre

Les Fribourgeois ont ensuite passé une demi-vitesse supplémentaire au cours du 2e quart. Reprenant ainsi les commandes pendant quelques minutes. Sans franchement convaincre. Rutty et Cie ont, eux, poursuivi leur plan de match (46-45 après 20’).

Alors que Nyon avait poursuivi sa fuite en avant, le club du Rocher a raté des opportunités de porter l’estocade. A 58-53, Zivkovic – seul devant le panier – a fait la passe à Owens, qui rate. Idem avec une contre-attaque d’Owens, qui galvaude sa passe à Volcy, pourtant seul sous le cercle... Malgré cela, les Vaudois restaient «devant» (63-59 après 30’).

Le syndrome du dernier quart a alors guetté le BBC Nyon. Comme souvent, comme la semaine dernière contre Lugano, les protégés de Rodrigue Mbaye ont semblé caler. Deux «marcher», deux tirs ratés et Fribourg est repassé en tête en 1’30 (62-66). Nyon a cependant trouvé les ressources pour rester dans la partie (72-71 après 37’). Les Fribourgeois ont alors perdu leurs nerfs, à l’image de Garrett, expulsé.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias