Blatter et Platini peuvent faire appel de leur suspension

Michel Platini et Sepp Blatter vont pouvoir faire appel de leur suspension de huit ans de toute activité liée au football.
09 janv. 2016, 11:12
La saga judiciaire continue pour Blatter et Platini.

Le parcours judiciaire continue pour Joseph Blatter et Michel Platini, du moins au niveau de la justice interne de la FIFA: ils peuvent désormais faire appel après avoir été informés samedi des motivations de leur suspension de huit ans de toute activité dans le football.

En annonçant sa décision de suspendre le président de la FIFA et le président de l'UEFA, le 21 décembre, la chambre de jugement de l'instance dirigeante du ballon rond avait seulement précisé avoir retenu les charges d'"abus de confiance", de "conflit d'intérêt" et de "gestion déloyale", et avoir écarté celle de corruption, mais sans motiver leur sanction.

Samedi, ces motivations ont donc été notifiées aux intéressés, sans que la FIFA n'en donne cependant publiquement le détail. Les entourages de MM. Blatter et Platini n'avaient pas encore réagi à cette information en milieu de matinée samedi.

En décembre, les juges de la FIFA avaient pris leur décision en raison notamment d'un paiement controversé de 2 millions de francs effectué en 2011 par la FIFA à Michel Platini. Selon le Valaisan et le Français, ce versement constituait le solde de la rémunération d'un travail de conseiller réalisé par Platini auprès du président de la FIFA entre 1999 et 2002, sur la base d'un contrat oral.

Dans son communiqué de samedi, la chambre de jugement précise que MM. Blatter et Platini peuvent maintenant faire appel de cette sanction auprès de la commission des recours. Si cet appel est rejeté, le président de la FIFA et le patron de l'UEFA pourront ensuite se tourner vers le tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, l'instance suprême de la justice sportive.