Coupe de l'America: les Américains gagnent enfin, les Kiwis toujours leaders

Bien que toujours largement mené (quatre victoires à une), Oracle Team USA a battu samedi Emirates Team New Zealand de 11 secondes lors de la 35e Coupe de l'America. Le trophée ne pourra donc pas être enlevé dimanche.

24 juin 2017, 22:58
Oracle Team USA (à gauche) l'a emporté avec 11 secondes d'avance sur Emirates Team New Zealand.

Le defender américain a remporté aux Bermudes sa première course dans le duel qui l'oppose au challenger néo-zélandais lors de la 35e Coupe de l'America. Oracle Team USA reste cependant largement mené (4 victoires à une) par Emirates Team New Zealand.

De retour après une pause de cinq jours, les deux bateaux ont chacun gagné une course samedi et il faudra attendre au minimum lundi pour connaître le vainqueur du plus ancien trophée sportif (1851). La première des deux équipes qui obtient 7 points remporte la Coupe. A raison de deux manches par jour, le trophée ne pourra pas être enlevé dimanche.

Samedi, sur les deux régates de la journée, Oracle Team USA s'est d'abord incliné après avoir reçu deux pénalités, l'une pour un départ anticipé et l'autre pour avoir gêné Emirates Team New Zealand. Lors de la seconde manche, les deux rivaux ont joué très serré. En tête au départ, les Américains ont été délogés à mi-parcours pour revenir devant les Kiwis et engranger leur premier succès, avec 11 secondes d'avance.

 

 

Oracle est en lice pour une troisième victoire de suite dans la Coupe, ce qui n'a été réussi qu'une fois en 166 ans d'existence. Emirates Team New Zealand, battu il y a quatre ans par Oracle après avoir mené 8-1, est venu prendre la Coupe pour la troisième fois de son histoire après les succès de 1995 et 2000.