Dopage: un réseau démantelé par la police espagnole

La police espagnole a démantelé un important réseau de fabrication de produits dopants à Murcie. Elle a arrêté quatre personnes, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

23 janv. 2013, 19:45
La police a mis la main sur environ 300'000 doses de différents produits dopants.

"Les agents de la police nationale ont démantelé un groupe qui se consacrait manifestement à l'élaboration de substances dopantes illégales - des stéroïdes et des anabolisants - pour les distribuer par la suite", a expliqué le ministère dans un communiqué. "Les personnes arrêtées introduisaient différents principes actifs de médicaments dans le pays et les manipulaient ensuite dans un laboratoire très équipé qui a été démantelé dans la ville de Molina de Segura, dans les environs de Murcie", poursuit le communiqué.

Dans le hangar industriel où était installé le laboratoire, la police a mis la main sur "300'000 doses de différents produits dopants ainsi que sur une centrifugeuse destinée à isoler le plasma sanguin", toujours d'après le ministère de l'Intérieur.
 
Dans le cadre de cette opération antidopage, quatre personnes ont également été arrêtées à Murcie, Alicante et Elche. Parmi celles-ci figure un ancien cycliste professionnel, dont une source policière a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait de José Luis Martinez Jimenez.
 
Cet ex-coureur des équipes espagnoles Jazztel et Comunitat valenciana avait raccroché le vélo en 2006 après que son nom eut été cité dans l'affaire de dopage sanguin Puerto - dont le procès pénal s'ouvre ce lundi à Madrid. Après des études de nutritionniste, il était devenu le conseiller de plusieurs coureurs du peloton professionnel.