Ellen Sprunger renonce aux championnats suisses en salle

Ellen Sprunger renonce à la fin de la saison en salle. Pour mieux préparer l'été.

10 févr. 2014, 17:15
Ellen Sprunger s'entraîne désormais à l'INSEP, à Paris.

Elle a fait une dernière compétition, ce week-end. «Pour voir ce qu’il y avait à voir.» Tout n’est pas encore au point, et pour ne pas repousser la reprise des entraînements pour la saison d’été, Ellen Sprunger a choisi de faire l’impasse sur la fin de la saison de salle. «J’ai décidé de me remettre au travail au plus vite et de gagner du temps sur l’été.» Dans cette optique, ce sont ainsi toujours trois semaines de prise. Surtout que l’heptathlonienne a plusieurs éléments à mettre en place. «Il faut que j’accepte les changements entrepris, de toute manière c’est utopique de penser claquer des records maintenant.»

La Ginginoise, qui s’entraîne à Paris, ne sera ainsi pas de la partie ce week-end à Macolin, pour les championnats suisses. Dans un premier temps, et à la suite de l'annulation du pentathlon national, l’athlète du COVA Nyon avait décidé de s’aligner au poids, à la hauteur et aux haies. La Suissesse ne comptait de toute manière pas défendre son titre sur 60 m et 200 m. Sa sœur Lea, qui court mardi à Eaubonne, prendra-t-elle le relais pour fêter un premier titre national chez les actifs? «Elle est bien en forme», confirme sa grande sœur.